Les Biotechnologies : nouvel Eldorado lyonnais ?

 

Retour sur la balade urbaine dans le quartier Gerland, le 28 juin 2014, in blog « Et si on en parlait ».

 

Dans le cadre de Et si on en parlait, organisé par le service science et société de l'Université de Lyon, Marianne Chouteau emène les participants à la découverte du quartier de Gerland. Une balade urbaine qui remonte le fil de l'histoire comptemporaine pour retrouver les racines des biotechnologies dans les abattoirs de Gerland. "Tout commence en 1947 : la halle Tony Garnier héberge les abattoirs de la ville de Lyon. Une épidémie de fièvre aphteuse touche le bétail, Charles Mérieux, convaincu de la nécessité de créer des vaccins pour protéger les bêtes, se rend auprès de Édouard Herriot, maire de la ville, et lui demande un espace pour créer l’Institut Français de la Fièvre Aphteuse. Ce laboratoire, installé dans 10 000 m² de la halle sera la première pierre lyonnaise de la galaxie Mérieux et les fondements du biopôle de Gerland", Marianne Chouteau, Retour sur la balade urbaine dans le quartier Gerland, le 28 juin 2014, publié sur le blog de Et si on en parlait.

 

 

Please reload

Copyrights © FRV100 - 2014

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page