Quelle intelligence pour les villes ?

Université de Lyon, 2015


Conférence à l'Université de Lyon dans le cycle Et si on en parlait


Dédiée à l'exploration des big data, l'édition 2015 de Et si on en parlait proposait au public rencontres, visite d’un laboratoire, conférences, etc.  C'est dans ce cadre que s'est tenue une conférence consacrée aux villes dites "smart", qui renouvellent et développent leur intelligence en utilisant ce nouveau matériau que sont les "données". 

Après Hervé Rivano, chercheur à l'INRIA et en charge de l'équipe UrbaNet (INRIA / INSA Lyon CITI), qui a abordé les technologies permettant la collecte des données, Ludovic Viévard a présenté les différentes promesses portées par la ville intelligente dans des champs aussi variés que les transports, la sécurité, les réseaux d'énergie (smart grid), l'environnement, etc. Différents domaines d’application, mais aussi des orientations de villes qui correspondent à des logiques de développement et des systèmes d’acteurs différents. Au moins trois modèles se dégagent. La techno-cité, bâtie autour des équipementiers et des grandes sociétés de services. La ville collaborative, fruit de l’intervention et des partages des usagers de la ville. Et la e-cité, pilotée par la puissance publique qui outille au profit d’une plus grande efficacité. Ces différentes options ne sont pas sans poser de questions sur l’utilisation des données personnelles, sur les dérives sécuritaires possibles, sur l’égale participation de tous à la ville, sur la protection des identités de villes et d’une urbanité qui laisse encore de la place à l’imprévu, etc.

D’une façon générale, le mouvement des smart city est poussé par les nouvelles possibilités techniques. Que fera-t-on de cette technologie ?

 

Le résumé de la conférence est disponible sur les Carnets de recherche de Et si on en parlait 

Please reload

Copyrights © FRV100 - 2014

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page